Crèche 2004  Img_0231                                                                         Crèche 2006   IMG_6343         
Noël 1984, j'attendais Pierre-Marie, mon fils aîné, quand ma grand-mère Guita et ma tante Lul décidèrent qu'il était temps de me constituer une crèche (comme autrefois on faisait le trousseau des jeunes filles). Elles commencèrent donc à  m'offrir des santons. En effet, en Provence, il est de tradition de faire la crèche dans chaque foyer pour Noël. La famille ayant des racines toulonnaises, il me sembla normal de choisir les santons de A.FILIPPI qui sont les santons de Toulon. Ceux de ma grand-mère sont anciens car ce sont des originaux des années 40-50, les miens sont faits par les successeurs. Dans le jargon des santonniers on les appelle des "puces" car ils sont minuscules. Ils sont très naïfs mais la particularité de cette crèche c'est la reproduction fidèle des monuments religieux ou non du Var: Chapelle de Pépiole, Collégiale de Six-Fours, fontaine de Salernes, La Cadière etc...Jusqu'à sa mort en 1997, Guita m'offrit tous les ans, des santons et des"maisons". A chaque Noël, depuis lors, je fais une crèche, jamais la même, en fonction de l'humeur du moment. Une année, elle a été très typée corse car une amie m'avait rapporté: bogues de châtaignes, branches et lichens de Corse. Cette année, elle est très sobre car faite dans l'urgence, je n'ai même pas sorti toutes les grosses pièces. Normalement, je fais la crèche le premier dimanche de l'Avent, je plante le blé à la Sainte-Barbe (le 4 décembre) et je défais, toujours avec un petit pincement au coeur mon "village miniature" à la Chandeleur le 2 février (fête de la présentation de Jésus au Temple). Pour le Jubilé de l'an 2000, j'ai même gardé la crèche jusqu'à Pâques